Malus écologique : nouveau barème en 2020

Des montants en hausse pour les véhicules les plus polluants.

A compter du 1er janvier prochain, le malus évolue et se durcit encore pour les automobilistes.

Achetez dès à présent votre véhicule neuf et évitez la hausse de l’« écotaxe » !

 

Prendre RDV avec un conseiller

 

Qu’est-ce que le malus écologique ?

Mis en place depuis 2008, le malus écologique a pour objectif de réduire le nombre de véhicules à fortes émissions de dioxyde de carbone (CO2). Avec cette initiative, l’Etat souhaite inciter à l’achat de véhicules moins polluants et d’atteindre les objectifs climatiques de l’Union Européenne. Cela se traduit par une « écotaxe » à payer en sus du coût de la carte grise par l’usager lors de la première immatriculation d’une voiture neuve en France.

 

Les changements au 1er janvier 2020

Sans surprise, le malus écologique subira une nouvelle hausse en début d’année et le nouveau barème, toujours basé sur le cycle d’homologation NEDC, débutera à partir de 110 grammes avec une taxe de 50€ au lieu de 117 grammes jusqu’alors taxés 35€ et qui s’élèvera désormais à 210€.

Pour l’extrémité haute de la grille, le montant maximum actuel est de 10 500€ à partir de 191g/km. A partir de 2020, les montants grimperont et culmineront à 12 500€ à partir de 173 grammes, seuil où le plus grand écart avec 2019 est creusé en passant de 5 573€ à 12 500€, soit un impact de 6 927€.

 

L’impact sur les tarifs :

 

Emissions de dioxyde de carbone

(en grammes par kilomètre)

Tarif en 2019

(en euros)

Tarif au 1er janvier 2019

(en euros)

Impact

(en euros)

110 0 50 + 50
120 50 260 + 210
130 140 818 + 678
140 690 1 901 + 1211
150 1 613 3 784 + 2 171
160 3 113 6 724 + 3 611
170 4 890 10 980 + 6 090
172 5 340 12 012 + 6 672
173 5 573 12 500 + 6 927
180 7 340 12 500 + 5160
190 10 290 12 500 + 2 210
191 10 500 12 500 + 2 000

 

Une seconde grille appliquée en juin 2020 ?

Second jalon de l’année 2020, le nouveau cycle d’homologation WLTP serait pris en compte et engendrerait une modification du barème. Un nouveau calcul qui ferait changer tous les véhicules de tranche en faisant grimper leurs émissions de CO2. Il n’y aurait cependant pas de hausse des montants car le seuil de déclenchement passerait de 100 à 138 g/km.

 

Et le bonus écologique ?

Ce-dernier ne connaîtra pas de changement, les véhicules électriques continueront de bénéficier d’une subvention de 6 000€.

 

Prendre RDV avec un conseiller

 

Comparateur ([[ cmpCtrl.comparator.vehicles.length ]]/3)
Comparateur ([[ cmpCtrl.comparator.vehicles.length ]]/3)
  • [[ car.name ]]
    [[ car.finition ]]
    [[ car.vehiclePriceIncTax|number ]] € TTC
Comparer ma sélection